It looks like you come from United States! We suggest you visit the local website: www.logosol.us (Ignore)
Loading...

Nous cherchons de nouveaux distributeurs: Rejoignez le réseau LOGOSOL. Cliquez ici!

banner vinterkampanj 2018 FR webshop smal

La nouvelle raboteuse SH410 convient parfaitement à une grande scierie à ruban

 

grindar solohyvel 2

On va plus vite en installant une raboteuse SH410 et le résultat est aussi bon qu’avec une raboteuse quatre faces, indique Peter Andersson, qui usine sur une SH410 et une PH260 le chêne sorti de sa grosse scierie à ruban.

 

grindar solohyvel 1 0-1

Peter Andersson achetait ses clôtures et barrières. Mais ses marges sont meilleures s’il fabrique en interne.

Nombreux sont ceux qui rêvent de gagner leur vie avec des machines Logosol.
Peter Andersson, de Vreta Kloster en Östra Götaland (Sud-Est de la Suède), l’a fait.
– L’important n’est pas les machines, c’est l’idée d’entreprise et la vente, explique-t-il.

 

Avec son passé de représentant de commerce, Peter avait une longueur d’avance quand il s’est lancé. Ou plus exactement quand il a démarré son activité en douceur.
Tout a commencé en 1983 quand, venant de Linköping, il a acheté la ferme et la forêt qui se trouvait sur l’exploitation.
Peter a continué son travail de représentant tout en démarrant l’exploitation agricole et l’élevage pour la viande. Il a quitté son mode de vie itinérant pour son entreprise Stängsel & Skogsteknik (Clôtures et technique forestière).
– Nous vendons et montons des clôtures, des barrières et des portail explique-t-il.

 

La marge s’améliore

Il y avait une scierie Logosol à la ferme mais il a préféré acheter les clôtures et les portails. Sa scierie produisait du bois pour ses propres besoins. Au fil du temps, il devint de plus en plus évident que ses marges seraient meilleures s’il fabriquait au lieu de revendre.
Vendeur accompli, Peter sait combien il est important de trouver son propre créneau.
Il décida de lancer des portails et des clôtures en chêne. Ce bois a un caractère luxueux, et il est surtout plus résistant que le pin imprégné souvent utilisé dans les portails et clôtures Industriels. De plus, les grumes de chêne peuvent être stockées beaucoup plus longtemps que le bois de pin avant d’être sciées.
Les grosses grumes de chêne exigeant un matériel très robuste, la scierie Logosol a été remplacée par une scie à ruban Logosol Norwood LM40.
– La scierie fonctionnait correctement, mais vous voyez la taille des grumes que je stocke, souligne Peter.

 

Big Mill pour les très gros bois

Une montagne de grosses grumes de chêne se dresse dans la cour de la ferme, avec quelques ormes encore plus gros. La majeure partie de ce bois ne pourra jamais être sciée dans la LM40.
Il a donc investi dans une plus grosse scierie à ruban. La nouvelle scierie a coûté presque dix fois plus cher qu’une LM40. Et même la « grosse scierie » ne peut pas traiter les plus grosses grumes en stock.
Une seule scierie est de taille : La Logosol Big Mill avec la plus grosse tronçonneuse de Stihl, qui est justement installée.
La production en interne commence à décoller et Peter a investi en parallèle dans un atelier complet de rabotage et dans une menuiserie. Cette dernière est entièrement équipée de machines professionnelles, avec une fraiseuse multiple Logosol MF30 réservée aux usinages particuliers.
L’atelier de rabotage est exclusivement équipé Logosol. La machine principale est une raboteuse quatre faces PH260, épaulée par deux raboteuses Logosol, une SH230 et une SH410.
– La SH230 est une bonne machine, rapide et simple à mettre en route, mais elle ne suffit malheureusement pas pour les dimensions que je rabote, explique Peter.
Il a donc investi dans la nouvelle raboteuse Logosol SH410. Elle accepte des dimensions supérieures à la raboteuse quatre faces, un complément bienvenu pour les gros poteaux de portail et autres grosses pièces. Outre son activité,
Peter est fréquemment consulté pour raboter des petites séries.
– On va beaucoup plus vite en reconfigurant une raboteuse SH410 et le résultat est aussi bon qu’avec la raboteuse quatre faces.
Si l’on doit scier quelques mètres, ce n’est pas grave de passer le bois deux fois dans la machine, souligne-t-il.

 

Bons conseils pour le chêne

Tout son temps est occupé par le montage des clôtures pendant les six mois d’été. Le sciage et le rabotage sont des travaux d’hiver. Tout est maintenant prêt pour que Stängsel & Skogsteknik devienne autonome dans la production des composants pour les clôtures, barrières et portails.
Mais avant tout, il faut scier la montagne de grumes de chêne et laisser le bois sécher correctement. La place sous abri ne manque pas, car la production de viande se limite maintenant à deux vaches et un taureau.
– Le chêne fraîchement scié moisit rapidement au contact du sol. Le bois doit être bien sec, dit Peter, qui durcit au feu le bas des pieux.
– Si l’on travaille correctement, une clôture de chêne dure beaucoup plus longtemps que le bois imprégné sous pression. Pour toute information complémentaire sur les portails et clôtures de Peter Andersson, voir le site www.ekgrindar.se.

banner pk fr 20150318 150mm

En cas d’erreur concernant un prix affiché sur ce site, Logosol se réserve le droit de refuser ou d’annuler les commandes basées sur le prix erroné. Nous faisons notre maximum pour que de telles erreurs ne se produisent pas. Si vous remarquez une telle erreur, merci de nous la signaler. Nous la corrigerons au plus vite.

LOGOSOL AB (Siège social) | Fiskaregatan 2 | 871 33 HÄRNÖSAND | Suède | Téléphone: +33 (0)1 84 88 67 17 | Fax: +46 611 182 89 | ,